Editrice culinaire, passionnée de livres, de cuisine et de photo, maman gourmande et voyageuse, je partage ma bibliothèque, mes chefs préférés, mon carnet de recettes et mes coups de cœur.


Métissage notre richesse culinaire


Grande passion pour la transmission culinaire :  la gastronomie en France, évoquée par mon travail avec les chefs ou celui avec Françoise Bernard, mais aussi la cuisine d'ailleurs et l'histoire de la circulation des aliments et des techniques à travers le monde.

J'ai eu un véritable déclic en éditant il y a une petite dizaine d'années un livre remarquable de David Burton sur La Cuisine coloniale. Ce livre a reçu un prix aux Cookbook awards.


C'est  fascinant de découvrir comment cette période si trouble de notre histoire a favorisé le métissage culinaire et les migrations gourmandes. (Pour la partie trouble, je vous renvoie au Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes et au 10 mai 2012 7e journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions.)
L'auteur nous rappelle que la fusion est à l'origine de toutes les cuisines et la gastronomie française n'échappe pas à la règle, même si la cuisine bourgeoise  qui lui a donné ses lettres de noblesse à travers le monde, nous l'a fait oublier.
Mélanges sucré-salé d'Afrique du Nord, cuisine d'herbes et de parfums des Caraïbes, saveurs relevées de Tahiti... les Français des colonies ont redécouvert les épices de la cuisine médiévale.
Ce brassage culinaire a engendré à des milliers de kilomètres des cuisines aux similitudes étonnantes : les cuisines créoles des Antilles françaises et des îles de l'Océan indien sont très proches.
Cet héritage gastronomique est inépuisable.

J'ai continué avec délice ce voyage à travers les produits et les cuisines d'ailleurs, en éditant des livres de référence.
Avec Fatema Hal, le Grand livre de la Cuisine marocaine, avec Florence Kahn Le Grand Livre de la cuisine juive ashkénaze et enfin Le Grand livre de la cuisine antillaise. 
(Le livre de Fatéma Hal a reçu le prix du meilleur livre du monde aux cookbooks awards).




Le voyage s'est poursuivi avec quatre livres "promenade" très personnels : Irina Vigne, La Cuisine de Cuba, Virginie Ta, La Cuisine d'Indochine, Fatéma Hal La Cuisine du Maroc et Coumba Diop, La Cuisine du Sénégal.


La fusion est un état naturel de toutes les cuisines.

5 commentaires:

Jean-Vital de Monléon a dit…

Brigitte de Lilou (et de David Zuddas, et du N° 2 du XV de France) a un blog !

Je me lance dans la cuisine et vient de réaliser ces 10 derniers jours pour la première fosi de ma vie un pôt au feu (recette de ma mère) et une potée

Le doc JVM

Brigitte a dit…

Bravo Doc, contente de partager sur ce sujet aussi... pot au feu un de mes prochains sujets... pour compléter votre technique n'hésitez pas à aller voir le site de chef Simon, une référence http://chefsimon.com/
Brigitte

Jean-Vital de Monléon a dit…

merci pour votre commentaire sur mes derniers billets, le votre m'est alors droit au coeur par sa sympathie et je viens de le dire.

Vous avez vu je suis intervenu sur le métissage un sujet qui me palit, pas sur votre billet sur le mariage homo, pour pas être provocateur.

je vous dis en toute amitié dans le bilelt de vos amis, un truc me gêne, c'est l'assoc systématique STOP à l'homophobie et Oui à l'adoption.... pour moi ça n'a rien à voir. Je suis prêt à manifester, à protégér des homos (encore plus des enfants), amis c'est pour les enfants que je dis que l'adoption homo me fait peur.

Brigitte a dit…

Merci Doc :-) je suis d'accord ...
et promis si je vais chez dz je vous fais signe !

Jean-Vital de Monléon a dit…

Excusez ma dyslexie digitale

Je viens d'aller voir la recette du pot au feu

Un scoop : il n'écume pas, je vais attendre votre recette, donc ça y est je surveille votre blog.